oniva.ch

Lanzarote (novembre 2012)

Cet archipel est composé de sept îles principales. Les îles les plus proches du continent africain sont les plus sèches, voire désertiques et plus on va à l'ouest, plus la végétation devient abondante, voire luxuriante. De plus, le nord des îles est beaucoup plus nuageux et humide que le sud. Tout ces micro-climats réunis en font un archipel très varié et intéressant, surtout si l'on s'écarte des zones touristiques construites parfois à outrance. Cela étant relativement facile à faire avec un bateau, nous avons donc passé un mois magnifique à visiter quatre d'entre elles.

Arrivée à la petite île de la Graciosa au nord de Lanzarote depuis Agadir (Maroc) après 230 miles et 2 jours de navigation. Nous ne croiserons aucun bateau durant la traversée, par contre à trois reprise des groupes d'une dizaine de dauphins viendront jouer devant les étraves. Les enfants adorent ce spectacle, surtout quand les dauphins se penchent sur le côté pour mieux nous observer.

Joli village aux maisons blanches de Caleta de Sebo sur l'île de la Graciosa, où il n'y a que des pistes et de Jeep et pas de goudron. Les falaises de plus de 400m de Lanzarote bordant le canal entre ces deux îles sont majestueuses.

Comme l'eau a encore 24-25°C on retrouve les joies de la baignade, car au Maroc l'eau était un peu fraîche. Tim est comme un poisson dans l'eau, il saute depuis l'arrière du bateau et il est tellement à l'aise qu'on doit se le méfier, car avec les courants et le vent il se fait vite dériver.

A Puerto Calero en faisant le plein de mazout, on croise l'équipage de "Sonntag" faisant du stand-up paddle. Nous avions déjà rencontré Franz et Dominik à Tarifa (Esp.) puis à Rabbat (Mar.). On les reverra encore à Marina Rubicon au sud de Lanzarote. Ils font une boucle Atlantique en une année.

La famille au complet sur le ponton de Marina Rubicon. On a dû sortir les polaires, car une série de dépressions avec de fortes rafales est arrivée. Ah! ce qu'on est bien attaché au ponton.

Les enfants sont ravis car les grands-parents sont venus pour 8 jours en visite. Ca fait plusieurs semaines que tous les soirs avant de s'endormir ils me demandent: "Encore combien de dodos et les grands-parents sont là?".

Alors ils sont vite mis à contribution des tâches quotidiennes et s'appliquent à "faire l'école" à Nils ou à raconter des histoires à Estelle qui en raffole.

Le sujet du jour est "Découverte du monde" (prenez une loupe pour lire le titre...) et Nils dispose d'un environnement quotidien et surtout d'un professeur de choix pour cette matière!!!

On profite d'une accalmie pour faire une sortie en mer et aller mouiller face au parc national des dunes de Corralejo sur l'île de Fuerteventura. Curieusement ici le sable est très clair, il a été apporté par les vents du Sahara qui se trouve à 200 km à l'est. Petits et grands s'adonnent à une occupation favorite: les châteaux de sable! Dans quelques temps on sera des experts "es sable"!

Une plage noire du côté ouest ou la houle Atlantique déferle avec force. On ne s'y mouille que les mollets! Les grands-parents sont aux premières loges pour assister aux manoeuvres du Capitaine.

Nettoyage mensuel du "film biologique" sur la coque qui recouvre notre antifouling Oceoprotec qui semble bien efficace cependant. Mais cette fois-ci Huaras sort la grosse combi de plongée, car ce petit nettoyage lui prend quand même une bonne heure par coque avec les bouteilles de plongée! Pic-nique à la plage.

Route traversant les champs de lave des dernières grandes éruptions volcaniques de 1730 qui ont duré 6 ans. Magnifiques paysages désolés qui se reverdissent par endroit avec les dernières pluies.

Les vignes de La Geria produisent de très bons vins dont un Malvoisie excellent dont nous n'avons pas hésité à faire des réserves. Le mode de culture est particulier: ils creusent des trous en forme d'entonnoir dans le sol qui sont recouverts de petites pierres ponces, cela protège le cep du vent et capte et retient l'eau.

Un terrain de jeu dans les pierres volcaniques. Plages de sable jaune venant du Sahara contrastant avec la couleur noire des roches.

Les salines de Janubio et les orgues de basaltes de Los Hervideros avec une mer assez forte que l'on admire juste en dessous depuis un balcon taillé dans la falaise.

Le barbecue cuit directement avec la chaleur sortant d'une cheminée volcanique. C'est au parc national des volcans de Timanfaya, mot qui plaît particulièrement à Tim!

Excursion au sommet de la Montagna Blanca, un impressionnant cratère volcanique d'1km de diamètre.

Vue depuis le sommet du cratère. Nils est très content d'être avec son grand-papa.

Encore une photo de famille avant le départ des grands-parents.

Les enfants ont fait connaissance avec des petits copains de ponton. Estelle est ravie de pouvoir chanter les chansons qu'elle a apprise à sa petite copine.

2012 novembre Lanzarote
© 2017