oniva.ch

2015 Suisse 1ère partie (juin-juillet)

Cette page et la suivante ne sont pas dédiées à notre voyage en bateau, mais rapportent notre séjour en Suisse pour revoir famille et amis.

Nous voici de retour au pays pour une visite de 2 mois et demi durant l'été. Cela fait 2 ans qu'on n'est plus revenu en Suisse. C'est avec beaucoup de plaisir qu'on retrouve toute la famille et les amis. Ce retour est émouvant avec beaucoup de fêtes et de repas.

C'est aussi l'occasion pour nous et les enfants d'enrichir les liens familiaux et de raviver les souvenirs des lieux qu'ils connaissaient lorsque nous sommes partis il y a 3 ans, alors que Tim et Estelle n'avaient que 3 ans et Nils 5.  Nous commençons par Genève, où nos parents habitent. 

Pour commencer, nous logeons chez les parents de Delphine. C'est le lieu des retrouvailles familiales. Les 8 cousins réunis se lancent dans une course effrénée de véhicules en tous genres. Les 2 enfants de Thierry et les 3 de Caroline, frère et soeur de Delphine, sont tous d'âges très proches de nos enfants et sont très complices.

                          

Ce qu'on rigole avec nos cousines. C'est comme si on ne les avait jamais quittées.

Les heureux grands-parents, Elisabeth et André, si contents de voir toute la famille réunie. Ils n'ont jamais peur d'être envahis par une ribambelle d'enfants et leurs parents et de les avoir tous réunis autour d'un bon repas! 

Mado, la Maman d'Huaras est aussi très contente de pouvoir partager de bons moments notamment lors d'un pique-nique au bord de l'Allondon. 

Gérald, le Papa d'Huaras et Elise, anciens navigateurs au long cours et certainement source d'inspiration pour notre capitaine, que nous retrouvons également pour de sympathiques pique-niques dans les parcs.  

Nous voici dans la fraîcheur du chalet de Villars qui est le lieu de vacances favori de toutes les générations de la famille de Delphine.

Un de nos endroits préférés et proche du chalet, le merveilleux Vallon-de-Nant.

                         

Quoi de plus plaisant comme endroit pour griller de si bonnes saucisses de veau. Cela faisait longtemps qu'on en n'avait plus mangées. Les enfants sont ravis de faire un feu, surtout Tim qui y trouve un substitut à la hauteur de sa passion pour la pêche en haute mer laissée de côté le temps du séjour helvétique.

En ce début de canicule, il reste encore quelques névés en altitude pour faire des "rutschées" (trad.: glissades). 

                         

Comme c'est gentil Nils d'offrir ce beau bouquet de fleurs des prés à ta Maman.

                           

Estelle avec ses grands-parents en promenade dans les impressionnants bisses suspendus de Savièse en Valais.

 

Dans une prairie fleurie au-dessus de Taveyanne sur l'arête conduisant au massif des Diablerets visible en arrière-plan. 

Huaras tout content de troquer les sandales contre des chaussures de montagnes.

Retrouvailles avec Karen et Chloé pour une superbe soirée avec tous les copains du très exclusif "Club de la Dinde du Thanksgiving"!!!

Eric et Carole, d'autres émminents membres du groupe qui nous ont concocté tous ensemble un superbe barbecue "spécial îles" en l'honneur de notre retour.

Sans oublier Marc qui a eu le courage de nous accueillir tous dans le jardin de la maison de son enfance. C'est un spécialiste ès-drônes qui forge l'admiration de nos deux garçons.

Nils est aussi très intéressé par le maniement de la pelle mécanique chez son copain Lucien.

Nous allons aussi rendre visite en Haute-Savoie à nos amis du bateau Wennig qui étaient la première famille de navigateurs avec qui nous avions sympatisé. C'était à l'île de La Gomera aux Canaries, puis en Martinique, Grenade, Tobago... Ils sont revenus sur le plancher des vaches après un tour de l'Atlantique en 2 ans. Beaucoup de souvenirs et d'expériences communes.

Les parents de Delphine gardent une semaine les enfants pendant qu'on fait une petite escapade au Sud de la France pour y retrouver les équipages de bato-copains ayant quitté les flots bleus pour le bleu des lavandes.

On est sous le charme des vieilles pierres qui, il est vrai, ne sont pas légion dans le Pacifique Sud.

Martin et Sophie du bateau Standbyme que nous avions rencontrés aux Caraïbes nous font visiter les magnifiques châtaigneraies de leur nouveau petit coin de paradis.

Depuis un an, ils ont travaillé sans relâche pour restaurer des chambres d'hôtes de charme dans un vieux hameau dans les Cévennes. Si un jour vous passez par-là, allez leur rendre visite. C'est un endroit superbe.

Voici leur site:     www.lescessenades.com

Vue sur le vallon depuis la salle à manger où Sophie y mitonne d'excellents plats.

On passe quelques jours au festival du théâtre d'Avignon avec nos amis du bateau Nomadeus. Nous les avons rencontrés aux Galapagos, avons traversé de concert le Pacifique jusqu'aux Marquises, puis nous nous sommes revus à de nombreuses reprises en Polynésie.

Marcel, au premier plan, qui a fait la transpacifique à bord de Nomadeus, et Nathalie sa femme. Ils nous accueillent avec Jérôme, Astrid et leurs filles, dans leur magnifique demeure dans un village proche d'Avignon. Marcel nous fera découvrir tous les recoins de la vieille ville d'Avignon qu'il connaît comme sa poche.

Dis-voir Astrid, on va voir quel spectacle ce soir? On a le choix!

Toute la ville vit pour le festival qui dure 3 semaines avec plus de 1300 représentations théâtrales. Il y a des affiches sur tous les murs de la ville, même les pharmacies sont placardées de bas en haut et jouent le jeu pour l'occasion. 

                        

En remontant la vallée du Rhône, on s'arrête à Nyons, où nous retrouvons Bruno, du bateau Varatraz, rencontré en Guadeloupe avec sa famille. Il a racheté une conserverie d'olives et nous la fait visiter. Encore un beau projet.

Retour à Genève où l'on fait un délicieux repas au restaurant pour les fêtes de Delphine et de sa Maman Elisabeth.

                          

                             Très élégante, l'heureuse Grand-Maman.

4

Le lendemain soir, Delphine a encore droit à un beau gâteau à la framboise. 

Il commence à y avoir beaucoup de bougies... heureusement que les enfants l'aident à souffler!

Et pour Delphine, le jour de sa fête, quoi de mieux qu'une superbe excursion au sommet de l'Aiguillette des Houches proposée par André, son Papa, pendant que la Grand-Maman garde les enfants.

Des vues comme ça, il y en a qui viennent de Polynésie pour les contempler! 

Camping au bord du lac de Neuchâtel avec nos copains de canoë Olivier, Alex et leurs familles.

                         

Visite de Thun sous un soleil éclatant en attendant les copains pour naviguer sur l'Aar le lendemain.

Vue splendide sur l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau, depuis notre camping improvisé en bordure de forêt.

Voici toute une équipe de canoëistes avec leurs familles après une descente de l'Aar entre Uttigen et Bern sur 25km d'une eau à 24°C et un air à 28°C Des températures rarement vues dans l'Oberland bernois.

Retour à Genève où les enfants suivent un camp de vacances avec leur cousine Alexia durant une semaine.

En ces chaudes journées caniculaires, la piscine des grands-parents rencontre un franc succès. L'eau est même plus chaude qu'en Polynésie!

C'est tellement chouette d'être avec les cousins.

Et charmante petite soirée entre grands aussi dans un resto de la campagne genevoise.

Un petit tour en scooter avec Tonton Thierry...

Nathalie, ses 2 enfants et son neveu. Nous la connaissons depuis plus de 25 ans. Lorsque que nous faisions notre "1er tour du monde" et que nous parcourions à l'époque une partie de l'Australie à vélo. Nous l'avions rencontrée là-bas à Airlie Beach, vivant avec ses parents et son frère sur un bateau. A l'époque, je crois bien que leur expérience nous avait déjà donné des idées! 

Nous la reverrons certainement à Brisbane lorsque nous y serons arrivés un jour avec Oniva... 

Myriam fait découvrir à Estelle les joies de l'accrobranche.  

Marie-Claude et Ralph, amis de canoë de longue date et qui sont venus en famille nous voir aux Iles Vierges Britanniques sur Oniva.

La première descente de l'Aar était tellement bien, quoiqu'un peu trop fréquentée, qu'on décide de remettre ça 10 jours plus tard en semaine avec Marc et André. C'est un véritable "aquaparc" naturel, qui a lui seul déjà, mériterait le voyage en Suisse! A la prochaine canicule, dépêchez-vous de tenter l'expérience!

Nils et son Grand-Papa sont enchantés!

Marc aussi a l'air tout à fait à l'aise dans sa bouée. Non ce n'est pas le Pacifique Sud, mais bel et bien l'Aar au mois de juillet.  

Traversée de la capitale Helvétique à la rame. Toutefois, il ne faut pas oublier de portager le barrage.

                       

Au Swiss Vapeur Parc avec Jacques et Jacqueline qui sont venus sur Oniva au Panama et aux San Blas. Egalement des navigateurs de longue date.  

Chez la famille de Laurent qui s'est agrandie d'une 3ème petite frimousse. 

Laurent et son épouse Delphine ont la gentillesse de nous prêter pour une semaine leur maison dans la région de Fribourg pour que nous puissions plus facilement "régler nos affaires" dans notre ancien lieu de résidence en Gruyère.

A la ferme de Sonia, Olivier et leur fils Elliot, récemment acquise dans le canton de Fribourg et qu'ils sont en train de restaurer.

Ils nous accueillent avec un plat typiquement fribourgeois: les macaronis de chalet au feu de bois. On adore ça!

Nils et Estelle brossent Apollon, avant de partir avec lui en promenade.

Et nous voilà parti toute la troupe avec les trois ânes. "Mais non", dit-on à Estelle, "on ne pourra pas avoir un âne sur le bateau, même si tu insistes!"

De passage sur les Monts de Marsens pour revoir notre maison et nos lo-cataires. Pas de photos pour éviter trop de nostalgie... mais une sympathique visite à Christiane et Nicolas de la ferme voisine. 

Les enfants redécouvrent avec beaucoup d'intérêt la ferme de nos voisins. Nils a encore des souvenirs bien précis de notre maison, par contre pour Tim et Estelle c'est plus vague, même s'ils reconnaissent bien certains détails de l'intérieur de la maison ou de certains lieux aux alentours comme le grand chêne ou la petite rivière.

Bon anniversaire Larissa! Elle vient de rentrer de 8 mois en Nouvelle-Zélande avec sa famille. On a eu le plaisir de les voir lorsqu'on était à Auckland, puis à Nelson. Maintenant, retour en Suisse pour la famille Andrews.

                         

Thierry est un maître du barbecue. Aujourd'hui il n'a pas lésiné pour l'anniversaire de sa fille: 2 immenses filets de boeuf! On s'en rappellera au fin fond du Pacifique en ouvrant une boîte de conserve!

Miam! On se régale à l'anni d'Alexia.

Elle a même droit à un "Joyeux Anniversaire" au son des barytons de son Papa et d'Olivier. 

 

Pour digérer tout ça, rien ne vaut une petite partie de ballon.

                       

Coucou Noé, tu as un magnifique couteau suisse! C'est le cadet des cousins.

Tour à vélo dans les vignobles.

Puis aussi avec les grands-parents de Marc et Alexia, enfants de Thierry et Carole.

Les garçons en redemandent des tours en scooter dans le jardin. Mais ça n'a pas l'air de déplaire à Thierry non plus...

...tandis que les cousines font de la balançoire entre filles.

Une photo devant un des symboles de la ville de Genève: l'Horloge Fleurie. On joue les touristes dans la ville de notre enfance. Et c'est vrai qu'elle est jolie.

2015 juin-juillet Suisse
© 2017