oniva.ch

2016 Nelson (février-mars)

Voici la vue depuis la terrase de notre maison en bordure du Golf Club de Nelson avec en toile de fond la chaîne du Mt-Arthur dans le Kahurangi National Park. On doit dire qu'on ne s'en lasse pas à toute heure.

L'oncle, la tante et la cousine de Delphine ainsi que son mari et leurs trois enfants viennent en visite quelques jours à Nelson. Cela fait très plaisir de les revoir aux antipodes. Décidément ces derniers temps on est gâtés par les visites en Nouvelle-Zélande. C'est la troisième visite de la Suisse en moins de deux mois.

Le temps est à nouveau radieux après une tempête ayant causé des inondations. On en profite pour faire un tour au marché.

Les petits cousins se retrouvent très vite complices, il faut dire que leur visite en Polynésie à Moorea ne date que de quelques mois. Alors cela fait une joyeuse tablée avec 6 enfants.

Comme c'est la tradition dans la famille de Delphine, on va faire une excursion sur les hauteurs surplombant la Baie de Nelson qu'on aperçoit au loin. 

Toute la petite troupe ne manque pas d'entrain et d'histoires de voyage à partager. 

Tim et Samuel contemplatifs devant l'océan.

Bravo, vous avez marché comme des chefs. La glace à l'arrivée sera bien méritée.

Nils participe au Triathlon de son école, il finira en bonne position et en est très fier, lui qui n'a pas tant l'occasion de pratiquer le vélo.

Tim, Estelle et leur classe viennent en spectateurs. Ils ont la chance d'avoir à nouveau Helen, la même maîtresse si sympatique de l'an passé.

Encore un petit coucher de soleil depuis la terrasse.

                 

Une petite glace pour le dessert en compagnie du gros nounours préféré qui les a attendus une année chez des amis. 

Grande retrouvaille avec les deux familles navigatrices néo-zélandaises qu'on avait rencontrées aux Marquises et aux Tuamotu il y a 2 ans. Avec 9 enfants en tout, les six parents sont en minorité!

Le barbecue carbure à fond pour nourrir tout ce petit monde.

Les enfants s'organisent pour le prochain jeu.

C'est la fête de Stu et Chante, nos chers amis! Huaras s'essaie à la confection de son premier gâteau au chocolat qui est une réussite.

                       

                            It's so good Callum, isn't it?

Les Malborough sounds sont renommés dans tous le Pacifique pour leurs moules aux orles verts. Alors on s'en offre une belle dégustation.

On prend un petit bateau pour visiter les sounds.

 

Il y a un magnifique jardin où des troncs d'arbres sculptés le long du sentier donnent de la vie à la forêt.

 

Nils a pris goût au triathlon. Cettte fois-ci c'est le Weetabix Triathlon de Nelson auquel plus de 1700 enfants participent.  

                         

Comme souvent dans les compétitions amateurs en Nouvelle-Zélande, il n'y a pas de classement et les prix sont tirés au sort! Cela est surprenant mais en même temps assez sympatique. Ici, en plus, tous les enfants reçoivent une médaille.

On grimpe sur le Mt-Arthur dans le Kahurangi NP avec un panorama superbe sur les forêts avoisinantes qui s'étendent à perte de vue.

Les voilà très affairés.

Devant notre maison, la vue prend des airs de savanes africaines.

C'est l'heure de la lecture après l'école.

Purple Cake Day est une journée où tous les enfants s'habillent en violet et vendent des gâteaux qu'ils ont fabriqués pour récolter des fonds pour aider des écoliers dans des pays en difficultés. Cette année les fonds vont au Népal et au Vanuatu. 

Tim, très fier, montre à sa maîtresse le beau gâteau au chocolat qu'il a fabriqué avec son Papa.

Ensuite toute l'école se réunit pour chanter des chansons parlant des enfants dans le monde. Les parents écoutent avec un air attendri.

Estelle avec Amélie, une de ses bonnes copines.

Nils avec Oliver, son meilleur copain qui était déjà dans sa classe l'an passé.

Et enfin Tim qui initie au golf son bon copain Riley et sa grande soeur Maya.

C'est Pâques et le lapin est venu cacher les oeufs. Faut dire qu'on avait même mis une carotte pour l'attirer. Mais, ô surprise l'un des chats voisins a probablement été aussi intéressé, car plusieurs ont les emballages déchirés, mais heureusement il en reste assez pour les enfants. 

Les petits matins deviennent frisquets et le moment de retourner en Polynésie sur notre bateau est bientôt là.

Nos amis navigateurs Max et Corinne, rencontrés il y a plus de 2 ans en Colombie viennent en visite en camping-car, leur bateau étant resté dans l'île du Nord. Cela fait plaisir de parler bateau et aussi français. Maintenant il nous tarde de retrouver notre "maison flottante" à Moorea.

Des oyster catchers qui sont souvent très bavards.

On se retrouve pour un dernier pique-nique à la plage à Marahau avec Chante, sa soeur et leurs familles. On a le coeur serré en pensant qu'on ne reverra plus nos amis de Nelson avant longtemps. Ces moments de séparations font partie du voyage, mais c'est toujours la même émotion qui nous prend, surtout lorsqu'on ne sait pas quand nos chemins se recroiseront.

Estelle et Page ont fait un sacré bout de chemin depuis la première fois qu'elles s'étaient rencontrées aux Marquises il y a 2 ans.

Et voilà, cette fois-ci on est dans l'avion qui nous offre un magnifique panorama sur la petite ville de Nelson où nous aurons passé plus de 4 mois en tout durant ces deux dernières années. C'est difficile de la quitter car on s'y est beaucoup attaché et elle possède tout pour plaire: climat très ensoleillé et sec, montagnes et 3 parcs nationaux à proximité, tout ce qu'il faut pour faire de la voile et des sports aquatiques. Dommage qu'elle soit si loin de la Suisse!

L'imposant volcan nommé Mont Taranaki à l'ouest de l'île du nord sur la route en direction d'Auckland dans le soleil couchant. Bye Bye New-Zealand!

2016 02-03 Nelson
© 2017