oniva.ch

2017 Moab, Utah (mars)

C'est sur le plateau des Sand Flats qui surplombe la petite ville de Moab dans le sud-est de l'état de l'Utah aux Etats-Unis que nous avons trouvé notre endroit favori de camping semi-sauvage.  En toile de fond se découpe le massif des montagnes enneigées de La Sal à culminant à près de 4000 mètres. On est à 10 minutes en voiture de l'école dans un cadre grandiose et sauvage. Cela se présente très bien pour ces trois prochains mois où nous allons poser notre maison à roulettes!

Nous étions déjà venus à deux reprises lors de voyages précédents et cette fois-ci nous sommes très heureux de pouvoir y séjourner plus longtemps pour découvrir les merveilles naturelles de cette région.

Voici l'école très bien équipée et récente où les enfants vont effectuer le dernier trimestre de l'année.

Le premier jour d'école, ils ont un peu d'appréhension à arriver dans une classe inconnue en cours d'année et en anglais. On doit bien s'emmitoufler car les températures sont encore en dessous de zéro le matin.

L'accueil est très chaleureux. Tout le monde semble au courant de notre arrivée.  La directrice et les enseignants sont venus ensembles à l'office et où ils nous accueillent avec beaucoup de bienveillance. On est ensuite conduit dans les classes des enfants où les présentations sont faites.

Ici, l'écolage est gratuit pour nous en tant qu'étrangers et le matériel scolaire entièrement fourni. Cela nous change de l'expérience néo-zélandaise où l'écolage était très coûteux et le matériel payant. Les enfants mangent à midi à la cantine et ils terminent à 15h15.

Tim et Estelle ont choisi d'être dans une classe différente et c'est la première fois qu'ils sont séparés pour l'école. Cela se passe très bien et c'est adorable de les entendre parler et comparer leur classe, leurs nouveaux copains et leurs maîtresses. Nils est ravi aussi et admire beaucoup son maître.

Dès le premier jour, les choses sérieuses commencent avec une bonne quantité de devoirs pour les trois enfants. Comme ils terminent en parallèle leur année du programme français au Cned (école à distance), ils ne manquent pas de travail et se montrent courageux pour faire les deux en même temps. Ce qui n'est pas toujours évident dans l'exiguïté de la caravane.

Vue depuis les berges du Colorado en bordure de Moab, sur le plateau des Sand Flats au 2ème plan où nous campons et les montagnes du massif de La Sal au fond.

La route qui longe le Colorado en aval de Moab offre des belles virées à vélo dans un cadre très minéral.

Un autre endroit de camping à Gold Bar le long du Colorado, où l'on est encore pratiquement seul en ce début de saison.

Premier "field trip" (course d'école) pour Tim organisé par les Rangers dans le parc national d'Arches.

C'est au tour d'Estelle d'aller en "field trip" à Arches NP. On se propose souvent comme volontaire pour les activités de l'école et c'est bien sympa.

Je travaille aussi un matin par semaine comme volontaire à la bibliothèque de l'école, pour préparer les livres que les élèves reçoivent chaque jour à lire pour leur devoir.

Estelle (9ème depuis la droite) et toute sa classe.


Une impressionnante tranchée a été creusée pour amener le train jusqu'aux gisements de potasse proches de Moab. Cette exploitation est un gros employeur de la région. Par le passé l'exploitation de gisements d'uranium a fait la richesse de la région et maintenant le gouvernement s'emploie à nettoyer les rejets de mines laissés par des exploitants peu scrupuleux. Mais ne vous inquiétez pas, pas besoin quand même de se promener avec un compteur Geiger.  

En promenade sur les "slickrocks" rouges magnifiques de la région.

                              

                     En route pour Corona Arch, dans un cadre féérique et extraordinaire.

                               

                                              N'est-ce pas qu'il est fort?

Le spectaculaire pied de l'arche avec au fond le passage du train creusé dans la roche.

On est saisi d'admiration devant la taille de cette arche si imposante en comparaison à la taille des personnes en dessous.

Le Colorado est encore bien paisible avant la fonte des neiges. Le long des falaises dites de "Wall Street", un des célèbres lieux d'escalade de la région.

                           

C'est notre site favori pour se remettre à la grimpe, après tant d'années et initier nos enfants qui ne tardent pas à adorer ça.


                          

 Il y a de nombreuses parois-écoles idéales pour grimper en famille dans un site grandiose.

En plus la marche d'approche inexistante permet d'y venir certains jours après l'école quand il n'y a plus de devoirs! On a jamais vu ça...

                          

Tim est dans son élément et fait vite des progrès. On doit souvent le retenir de ne pas commencer à grimper sans corde.

Et pour ceux qui ne grimpent pas, la vue sur la rive d'en face est pas mal non plus. On est vraiment subjugué par ces décors si variés, colorés et étonnants. Il y a pour toute une vie de découvertes!

On va chercher un peu d'ombre dans l'un des nombreux petits canyons des alentours.

Moab, c'est aussi M comme Mountain bike. En fait pour les pros, c'est considéré comme la Mecque du vélo de montagne. Il y a des dizaines de tracés de tous les niveaux créés exprès pour les vélos, dont le "world famous" slickrock bike trail situé à côté de notre camping qui est extrêmement difficile sur ces spectaculaires rochers rouges. On a réussi à en faire que quelques km en mettant très souvent le pied à terre. Réussir à le faire en entier sans mettre pied à terre tient de la virtuosité et seul les compétiteurs y arrivent.

On comprend pourquoi ce site attire des cyclistes du monde entier.

Au soleil couchant, voici une vue générale depuis notre campement sur ce site formé de dunes de sables pétrifiées.

On n'en demande pas plus pour être heureux!

Chaque heure de la journée a sa palette de couleurs!

Et les nuits sont aussi un ravissement pour observer les étoiles, car on est éloigné des grandes villes et dans une atmosphère très sèche à cause du désert.

Plein lune sur les slickrocks.

Les Three Sisters qui annoncent l'entrée dans le parc d'Arches qui se trouvent à quelques km de Moab. Ce parc fut le lieu de tournage de nombreux films et de westerns. Il est très amusant pour nous de les revisionner et de reconnaître les endroits où l'on va se promener. 

Excursion dans Fiery Furnace à Arches NP. Un bel exemple de "Juniper" au tronc très torturé qui rend bien compte de la rudesse du climat et des grands écarts de température au cours de l'année.

Une des 2000 (j'ai bien dit deux milles) arches du parc.

                              

Fiery Furnace est un véritable labirynthe géant où l'on a vite fait de se perde entre les hoodoos (pilliers) et les failles.

                              

                    Pour passer celle-ci il ne faut pas être trop dodu ni clautrophobe!

                               

Une belle leçon de géologie sur la formation des arches dont on en trouve à tous les stades.

Wouah! Ce que c'est rigolo...

                             

Encore une formation étonnante: Balanced Rock, avec une personne sur la droite pour en donner l'échelle.

Castle Valley en amont du Colorado à 25 km de Moab est aussi un site grandiose sorti droit d'un western. Le réalisateur John Ford y a tourné de nombreux films bien illustrés dans un charmant petit musée.

Avec ses "spire", "butte", "mesa" rouges foncées on se retrouve devant des chef d'oeuvres grandeur nature qu'on ne se lasse pas d'admirer. Les habitants de cette vallée sont des originaux pour la plupart des grimpeurs qui ont refusé toute commercialisation de la vallée, si bien qu'il n'y a même pas une épicerie ou une auberge. Un lieu admirable qui nous plaît beaucoup. 

Vue des monuments de Castle Valley qui n'ont rien à envier au site bien plus touristique de Monument Valley à 250 de km de là.

Des coins de camping sauvage partout!

                            

Il y a de nombreux sites fossiles dans la région où on peut apercevoir des traces de grands lézards disparus...

...et d'autres, plus petits, digérant au soleil sous le regard bien intentionné des touristes!

Le 17 mars c'est la St-Patrick, fête d'origine irlandaise. Le désert commence à fleurir. Ce jour-là, tous les enfants doivent venir avec quelque chose de vert. Tim et Nils ont choisi ces belles cravates avec des shamrocks (trèfles), un de symboles accompagnant cette fête remplie de légendes parlant des "leprechauns", des "rainbows" et du "pot of gold". Les maîtresses cachent dans les classes des petits bonbons et jouets et disent que c'est les "leprechauns" (sortes de petits lutins) qui sont venus les cacher. 

Un jour on va aider "art coach" dans la classe d'Estelle pour assister les enfants dans la fabrication d'une magnifique sculpture colorée.

Tim très assidu dans ses devoirs et étonnament très sage en classe. Son application et sa motivation lui vaudra d'être nommé "student of the month" de sa classe pour le mois d'avril. Il recevra un certificat de la part de sa maîtresse et de la direction.

A l'école il y a plein de récompenses, de prix, de notes, d'évaluations et de classements. Nos enfants adorent ça, car cela leur permet de se situer par rapport aux autres et ils sont très motivés de voir leurs progrès. Cela contraste fortement avec le système néo-zélandais qu'ils ont connu où il n'y avait jamais de classement et très rarement des évaluations même sans notes.

Pour demain Estelle doit ramener un diorama sur un animal qu'elle a choisi et qu'elle a fabriqué et qu'elle devra présenter devant la classe. Elle a choisi le perroquet macaw ou ara, comme ceux que sa tante du Texas possède.

Les enfants sont tous contents car au camping deux familles du Colorado vont passer une semaine  à côté de nous et tous les soirs, après les devoirs, ils se retrouvent pour jouer ensemble au ballon.

Voici le campement et la joyeuse ribambelle.

Les garçons en pleine action.

Un des papa a même amené une jeep et nous enmène pour une démonstration sur les slickrocks prévus à cet effet. Attachez vos ceintures!

Les enfants adorent ça, mais la maman un peu moins! 

Les vacances du springbreak sont finies pour nos amis avec lesquels on a passé de sympathiques soirées autour du feu de camp.

Le mauvais temps arrive et la nuit cela souffle tellement qu'on se croirait de nouveau à bord d'Oniva.

Un ou deux jours après la pluie, le désert se met à fleurir. Ici des paintbrush.

Endroit étonnant que cette source jaillisant au milieu du désert. les températures sont encore trop froides pour pouvoir prendre sa douche!

                           

                                Jolie sculpture naturelle au bord d'un sentier.

La région est très riche en pétroglyphes laissés par les anciens habitants d'il y a plusieurs siècles. Beaucoup de scènes de chasse, comme ici des "bighorn sheep" et des indiens à cheval.

Visite à Delicate Arch, un symbole de l'Utah et plus largement du sud-ouest américain.


Malgré le nombre de visiteurs, le site est de toute beauté. 

Une merveille de la nature!

A tout bientôt... pour la suite de notre voyage en Amérique.


2017 03 Moab, Utah
© 2017